GUIDE SAC DE COUCHAGE

 › Sac de couchage été

 › Sac de couchage hiver

 › Sac de couchage rectangulaire

 › Sac de couchage momie

La plupart de nos voyages, randonnées et expéditions exigent que nous ayons un matériel adéquat. Suivant le niveau de confort recherché, vous pouvez par exemple emmener avec vous un matelas gonflable, mais c’est le sac de couchage qui est primordial. Choisir le bon sac de couchage peut être un peu intimidant face à la grande variété de marques, modèles, garnitures, évaluations, couleurs…

Il existe différentes sortes de sacs de couchage qui conviennent à différentes situations. Alors que les randonneurs et backpackeurs préfèrent un sac de couchage léger et performant, ceux destinés au camping familial ou à la voiture devront être plus confortables.
Quel est le meilleur sac de couchage pour vos besoins ? Cet article traite des caractéristiques à rechercher lors de l’achat d’un sac de couchage.

Types de sac de couchage

Les sacs de couchage se répartissent en trois catégories de base : été, quatre saisons et hiver.

Été

Les sacs d’été conviennent aux températures d’environ 30°C et plus. Ils sont légers (parce que moins d’isolation signifie moins de poids) et minuscules, donc faciles à ranger. Les sacs d’été sont souvent munis de fermetures Éclair sur toute leur longueur, ce qui vous permet de les ouvrir presque complètement pour vous aérer lorsque la nuit devient très chaude. 

 

Quatre saisons

Idéals pour les températures d’environ 15°C et plus, ces sacs conviennent mieux pour les voyages de printemps et d’automne, ou pour les étés en haute montagne lorsque les températures peuvent chuter la nuit. Les bons sacs de couchage quatre saisons ont des caractéristiques supplémentaires pour combattre les températures plus froides, comme des capuchons, des colliers de tirage et des tubes de tirage à fermeture Éclair (voir ci-dessous pour la description des caractéristiques).

Hiver

Ces cocons rembourrés, bons pour environ 5°C et moins, ont toutes les caractéristiques d’un sac quatre saisons (capuchons, cols de tirage, tubes de tirage à fermeture Éclair) mais sont renforcés d’une meilleure isolation. Les sacs d’hiver sont toujours encombrants à emballer, il vous sera donc conseillé d’acheter un bon sac de compression pour vous aider à ranger le vôtre !

Les différentes formes de sac de couchage

Il existe plusieurs coupes de sac de couchage et chaque forme est conçue pour convenir à un type de campeur différent.

Sac de couchage momie

Une coupe effilée à travers les jambes et les pieds donne aux sacs de momie une efficacité thermique maximale. La tâche principale d’un sac est de contenir la chaleur que votre corps génère et lorsque l’espace intérieur est plus petit, le sac est plus efficace. Bien que la plupart des sacs de couchage momies aient beaucoup d’espace au niveau des épaules et du torse, les dormeurs agités et les campeurs plus larges peuvent être plus à l’aise dans une coupe alternative. Autre avantage des sacs momies : parce qu’ils utilisent moins de matériaux et d’isolant, ils sont plus légers et plus petits à emballer.

Avantages : Ils sont généralement petits et ont un excellent rapport chaleur/poids, ce qui les rend idéals pour les voyages de randonnée où leur excellente efficacité les rend populaires.

Inconvénients : Vous pourriez vous sentir à l’étroit une fois zippé à l’intérieur.

Sac de couchage rectangulaire

Les sacs rectangulaires ne sont pas aussi efficaces thermiquement et conviennent mieux au camping de jardin et aux soirées pyjamas au sous-sol, puisqu’ils ne sont pas du tout ajustés.

Avantages : Ils sont généralement beaucoup plus polyvalents. Ils peuvent être ouverts sous forme de couette ou zippés avec un autre sac pour créer un sac de couchage double et large. Ils offrent aussi un peu plus de place. C’est le top pour les voyages en caravane ou offrir un couchage de plus dans une maison.

Inconvénients : Ils peuvent être encombrants à ranger et leur rapport chaleur/poids est souvent assez faible.

Sac de couchage semi-rectangulaire (ou cacahuète)

A mi-chemin entre les formes momie et rectangulaire, les sacs semi-rectangulaires sont un bon choix pour les campeurs qui ne peuvent pas faire face au confinement d’un sac momie mais ont besoin de plus de chaleur qu’un sac rectangulaire peut offrir. Ils sont plus encombrants et plus lourds que les momies, mais ils vous donnent un peu plus de place pour vous retourner.

Deux personnes

Ces sacs de couchage de camping sont conçus pour deux personnes à la fois. Ils sont le meilleur choix pour les couples qui veulent partager un seul sac de couchage. Certains modèles rectangulaires pour une seule personne, grâce aux fermetures Éclair, peuvent également être assemblés pour créer un sac de couchage pour deux personnes.

Comment plier un sac de couchage

  1. Secouez le sac de couchage
    Ramassez le sac de couchage et secouez-le bien, cela enlèvera les miettes, les lampes de poche cachées ou les chaussettes perdues. Ensuite, étendez-le à plat sur une section de sol propre et sec.
  2. Pliez le sac dans le sens de la longueur
    Fermez le sac de couchage jusqu’en haut, puis pliez-le en deux dans le sens de la longueur. Assurez-vous que le haut et le bas sont parfaitement alignés. Sinon, vous ne pourrez pas rouler le sac de couchage proprement.
  3. Roulez bien le sac de couchage
    En commençant par l’extrémité fermée du sac de couchage (là où vos pieds vont), commencez à rouler le matériel fermement, en le maintenant complètement plat et en expulsant l’air au fur et à mesure.
    Un bon truc consiste à placer un poteau de tente ou un bâton droit à l’extrémité inférieure du sac de couchage et à rouler le sac autour de celui-ci, plutôt que sur lui-même.
    Lorsque vous roulez, utilisez un genou pour appuyer sur le sac de couchage (entre les mouvements de roulement). Cela aidera à le maintenir bien serré.
    Continuez à rouler jusqu’à atteindre l’extrémité opposée du sac de couchage.
  4. Insérez le sac de couchage dans le sac de voyage 
    Une fois arrivé à la fin du rouleau, vous devez le fixer, ce qui devrait être relativement facile car la plupart des sacs de couchage sont livrés avec un sac de rangement.
    Maintenez un genou bien serré au centre du sac de couchage pendant que vous en insérez une des extrémités dans le sac de voyage.
    Lorsque vous avez inséré environ la moitié du sac, enlevez votre genou et insérez le sac de couchage à fond avec vos mains. Ensuite, serrez simplement les cordes.
    Une fois le sac de couchage emballé, vous pouvez boucler doucement les sangles du sac de voyage pour le rendre plus petit.

Lavage de votre sac de couchage

Suivez ces conseils pour augmenter la durée de vie de votre sac de couchage.

  1. Lisez l’étiquette ou demandez conseil sur le site Web de l’entreprise. Si ces instructions contredisent l’un de nos conseils ci-dessous, suivez les directives du fabricant.
  2. Fermez les écoutilles. Fermez toutes les fermetures à glissière et les attaches, puis retournez le sac à l’envers pour que les huiles corporelles à l’intérieur s’enlèvent.
  3. Utilisez le bon savon. Pour le duvet, optez pour un produit nettoyant qui n’enlève pas les huiles essentielles des plumes, comme Nikwax Down Wash ou ReviveX Down Cleaner. Pour les matières synthétiques, essayez le nettoyant Granger’s Extreme Cleaner Plus (qui agit également sur le duvet).
  4. Lavez-le. Lavez à la main dans une baignoire ou utilisez un appareil à chargement frontal. Attention, l’agitateur d’un appareil à chargement par le haut peut déchirer les déflecteurs ! Optez toujours pour le cycle doux avec de l’eau froide. Après un cycle complet, effectuez un ou deux rinçages supplémentaires pour enlever le savon.
  5. Retirez-le avec précaution. Soutenez le sac par le dessous pour éviter que l’isolant imbibé d’eau ne déchire les points de suture. Suspendez-le dans le sens de la longueur sur une corde à linge jusqu’à ce que la plus grande partie du poids de l’eau ait disparu.
  6. Séchez-le. Placez le sac humide dans une grande sécheuse commerciale. Séchez à feu doux et vérifiez fréquemment. Retirez les sacs de duvet toutes les 30 minutes pour désagréger les plumes. De retour à la maison, laissez votre sac non rembourré pendant quelques jours puis lorsque vous l’entreposerez, assurez-vous d’utiliser un grand sac de coton ou une taie d’oreiller, pas le petit sac en nylon que vous utilisez pendant un voyage !
Quel sac de couchage choisir ?
4.5 (90%) 2 votes